Si on parlait de…

Si on parlait… d’emprunter des livres

©La tête dans les livres

©La tête dans les livres

Ce rendez-vous est publié le dimanche, toutes les deux semaines. Il a été organisé par La tête dans les livres. On y parle de livres, de vie bloguesque, de tout et n’importe quoi… le but étant de pouvoir échanger son opinion et son point de vue en toute simplicité mais toujours autour des livres ou de mon blog. Cela me permet de vous donner mon avis et j’espère que vous n’hésiterez pas à vous exprimer également.


.

Si on parlait… d’emprunter des livres

Il y a certains avantages évidents dans l’emprunt de livres. On économise des sous puisqu’on n’achète pas, on gagne de la place dans la bibliothèque et si on se trompe sur un livre et qu’il ne nous plaît pas, on ne le regrette pas du tout.

Mais s’il y a des avantages, il y a forcément des inconvénients. Comme le fait que le livre ne soit pas à nous, par conséquent ils ne sont pas toujours en très bon état et il nous faut le lire dans un temps imparti.

.

Avant…

Je n’empruntai pas, tout simplement. J’aime posséder le livre, avoir le temps de le lire quand je veux et surtout pouvoir le relire si j’en ai l’envie, sans attendre. Par conséquent je ne faisais qu’acheter, et presque que des livres brochés à cette époque…
Même une fois au collège, avec un CDI fournit correctement en BD, mangas et livres de tous genres, je n’ai jamais emprunté. Comme la bibliothèque de mon père qui a toujours alimenté mon envie de lire, je n’en empruntais aucun, mais cette fois parce que c’était les genres qui ne me plaisaient pas…

Puis est venu mon néant livresque, où il ne s’est rien passé, à part des mois, des années… du temps. La lecture revenant, j’ai grandi et réfléchis aux prix, et justement à l’emprunt.

.

Et maintenant…

Même si je n’ai encore rien emprunté pour l’instant, je me suis inscrite à la médiathèque de ma ville. J’ai donc au moins commencé la démarche ! C’est-à-dire qu’après mon néant livresque – durant lequel il ne s’est rien passé à part des mois, des années… du temps tout simplement – j’ai réfléchis à la question et me suis rendue compte que je pourrais lire encore plus, pour rien du tout.

Cependant, j’ai aussi décidé quel type de livre j’emprunterai, puisque l’importance de posséder les livres est toujours là.
Nous avons donc dans la liste :

– Les Agatha Christie, comme la saga de Miss Marple que j’aimerais lire.

Et… la vérité c’est que pour l’instant je n’ai rien d’autre de précis dans la liste.
Je pense que j’emprunterai des livres que je n’ai pas l’habitude de lire en général, pour justement éviter d’acheter quelque chose que je pourrais regretter.

.

Et en ce qui concerne maintenant d’emprunter dans les bibliothèques personnelles, je m’y mets aussi un peu. Je pioche surtout (voire seulement) dans les bibliothèques de mon père et de ma mère, qui sont très différentes l’une de l’autre et m’apportent différentes lectures, et beaucoup d’agréables découvertes.
D’ailleurs je pense partir de chez mon père avec quelques livres… comme Bilbo le Hobbit de Tolkien, et quelques livres de David Eddings, notamment la saga de La Belgariade.


.
Et vous, est ce que vous êtes branchés emprunt ou pas du tout ? N’hésitez pas à partager votre avis !

Prochain rendez-vous le 6 septembre : Si on parlait de… comment je m’organise avec mon blog ?

Catégories : Si on parlait de...

Si on parlait de… pourquoi je tiens un blog

©La tête dans les livres

©La tête dans les livres

Ce rendez-vous est publié le dimanche, toutes les deux semaines. Il a été organisé par La tête dans les livres. On y parle de livres, de vie bloguesque, de tout et n’importe quoi… le but étant de pouvoir échanger son opinion et son point de vue en toute simplicité mais toujours autour des livres ou de mon blog. Cela me permet de vous donner mon avis et j’espère que vous n’hésiterez pas à vous exprimer également.

.

Comment le Capharnaüm est-il né ?

J’ai créé mon blog après quelques discussions avec ma mère. J’étais éprise d’un ennui poignant et je ne savais pas quoi faire. Une longue liste que j’avais, d’activités à faire, proposais la création d’un site web, le partage de ses lectures, entre autres. Alors après une petite réflexion, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure !

.

Une réticence, des doutes ?

Mon blog, qui est encore tout récent puisqu’il n’a que quelques mois, ne me pose pas de problèmes au niveau des visites, ou des commentaires. Je sais que pour pas mal de personnes, c’est assez important. Mais je ne recherche pas la gloire ni la reconnaissance, et je sais très bien que mon blog ne sera pas d’ici demain visité par 30 personnes uniques. Et ça ne m’affecte pas. Tout simplement parce qu’après tout, comme dit à l’instant, mon blog n’a que quelque mois. Je l’ai créé et pour le partage et l’échange. Et c’est avec le temps que l’on se fait connaître, non ?
Le seul petit regret que je pourrais avoir, c’est qu’au début les échanges, via commentaire ou non, sont moindres. Mais cela aussi change avec le temps. Il faut vaincre sa timidité et aller soi-même poster des commentaires, lancer des discussions sur d’autres blogs, donner son avis suite à un article.

 

Que m’apporte ce blog ?

Je dirais que ce blog m’apporte du social, du plaisir, des découvertes livresques et bloguesques ! Des occasions de parler, de partager avec vous. Plus je visite des blogs, plus j’en découvre, plus je discute. Et cela m’enchante.
Dans mon entourage, je n’ai pas énormément de personnes avec qui m’extasier sur les livres, cependant je peux quand même en parler, ma mère m’écoutera toujours. Mais partager ici mes ressentis et pouvoir discuter des vôtres et tout de même plus intéressant. J’apprécie beaucoup ces échanges que l’on peut avoir sur un même thème ou un livre.

Aussi, il m’apporte des lectures. Plein de livres sont entré dans ma wish-list depuis que j’ai ouvert mon blog et que j’en visite de plus en plus… vilains ! Sans rire, j’en suis ravie. Ça me permet d’élargir aussi les genres que je lis, et de lire des livres que je n’aurais peut être jamais regardé.

.

En bref :

Ce blog me prend du temps et me donne du plaisir. Je trouve que c’est un bon compromis, car j’aime passer du temps à rédiger mes chroniques, même si parfois j’ai du mal.
Il me donne encore plus envie de lire, de partager et de parler, et ne fait que me pousser dans ma motivation.
Je tiens donc mon blog car il me permet de partager, de parler, de donner mon avis et surtout recevoir les vôtres. Il me permet de laisser une trace écrite de mon avis sur une lecture, ce qui s’avère très pratique pour les saga que l’on ne lit pas tome après tome.

.


Et vous ? Pourquoi votre blog existe-t-il ? Que vous apporte-t-il et avez-vous déjà été décourager par votre blog ?

Catégories : Si on parlait de...

Propulsé par WordPress.com.