Le Major parlait trop – Agatha Christie

Couverture Le Major parlait trop.

.

Titre : Le Major parlait trop
Auteur : Agatha Christie
Saga : Miss Marple (tome 10)

Editions : Librairie des Champs-Elysées (1972)
Pages : 249
.

.

Résumé :

« Miss Marple, en vacances aux Antilles, se livre à sa distraction favorite : étudier les hôtes de son hôtel.
Le Major Palgrave ne cesse de l’accabler du récit de ses exploits. Mais le Major parle trop. Il meurt. Pourquoi a-t-on tué cet inoffensif vieillard, et qui ? Cette mort, apparemment naturelle, cache un crime. Miss Marple découvrira-t-elle le coupable ? »

.plume

.

Le major parlait trop est le premier roman d’Agatha Christie que je lis, et je dois dire que cette entrée en matière est plutôt bien réussie ! Une fois que je tenais ce livre en main, je ne voulais que continuer à le lire, pour enfin découvrir qui était le meurtrier… et je ne l’ai pas trouvé !

Jane Marple arrive à St-Honoré pour ne pas avoir affaire avec le mauvais temps d’Angleterre. Là bas, elle va rencontrer toute sorte de personnalités, et bien évidemment, un meurtre est vite arrivé… Le major a été tué. Parce que le major parlait trop.
Dès cet instant, quelque chose semble louche aux yeux de Miss Marple, et elle va enquêter…

.

Nous n’avons pas le point de vue de Marple : le narrateur est omniscient, afin de nous donner des indices auxquels la vieille dame n’a pas accès, comme certaines discussions entre les personnages. J’ai trouvé cela très bien, puisqu’on pouvait encore mieux mener l’enquête, et encore plus s’emmêler les pinceaux.

La vieille Marple est un personnage que j’ai énormément aimé et que j’aimerais retrouver dans d’autres de ses livres (je pense que je vais lire la saga Miss Marple). J’aime sa façon de faire croire que ce n’est qu’une vieille dame, et finalement de fouiner un peu partout, l’air d’une innocente. Très calculatrice, la vieille petite dame…
.

En bref :

L’écriture est fluide, facile à lire. L’intrigue nous tient en haleine jusqu’au bout, et à aucun moment j’aurais cru que le meurtrier était cette personne… (mais je ne vous dis rien!)
Une très bonne découverte et une entrée en matière bien réussie, ce bouquin m’a tout de suite donné envie d’en lire un autre, et de connaître un peu plus Miss Marple.
Je pense que je vais beaucoup aimer Agatha Christie.

 

Note : 7.5/10plume 7-5

Publicités
Catégories : Chronique, Policier | Étiquettes :

Navigation des articles

Une réflexion sur “Le Major parlait trop – Agatha Christie

  1. Pingback: Bilan du mois #2 – Juillet 2015 | Capharnaüm Enchanté

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :